Nous avons appris qu’un des Vautours de Rüppell (Gyps rueppelli) qui ont été marqués avec des Tags alaires au Centre de Réhabilitation des Vautours (CRV  Jbel Moussa), dans le cadre de suivi scientifique de l’espèce, a été retrouvé mort. Cet événement a eu lieu le 05 septembre et c’est des nomades Sahraouis de la région de Smara, sud-est du Maroc qui ont rapportés le fait. L’oiseau mort a été trouvé près de la frontière avec la Mauritanie à 1100 Km (vol d’oiseau) du point de lâché. C’est grâce  au Tag avec un code alphanumérique et une adresse de contact que ces nomades nous ont contactés pour nous alerter.

Trajectoire de M8

Il s’agit de M8, un Vautour de Rüppell immature de 2cy (deuxième année calendaire), capturé en volière à Jbel Moussa le 18 août 2020 et relâché un jour après. Il était en bon état de sante et avec un poids de 7,2 kg.

Moment de lâché du M8

Les circonstances de cette mortalité restent inconnues pour le moment, mais d’après ce que l’on sait, la barrière naturelle du désert constitue un véritable défi pour les grands rapaces lors de leur passage dans cette partie de l’Afrique saharienne.

Biotope saharienne

A rappeler qui le Vautour de Rüppell, répertorié comme espèce en Danger Critique d’Extinction (CR) sur la liste rouge de l’UICN, est observé parfois au niveau du Detroit de Gibraltar durant la période de migration prénuptiale au printemps. Il est souvent noté en compagnie de Vautours fauves (Gyps fulvus).